Le marathon, c’est quoi ?

Le marathon représente une épreuve sportive individuelle de course à pied dont la distance à parcourir est de 42,195 km. Jusqu’en 1921, la distance de cette épreuve mesurait environ 40 km. Ce n’est qu’à partir de cette date que l’Association internationale des fédérations d’athlétisme fixe la modalité de l’épreuve notamment la distance officielle de cette course à pied.

Historique du marathon

Le nom du marathon viendrait d’un exploit effectué par Philippidès, messager grec qui a couru de marathon à Athènes afin d’annoncer la victoire contre les Perses. La distance entre ces 2 villes mesurait près de 40 km, le message faisait référence à la bataille de Marathon qui a lieu durant la première guerre Médique en 490 av. J.-C.. Il arriva à destination à bout de souffle et serait mort après avoir délivré la missive.

Hérodote contredit cette version. Selon l’historien grec, Philippidès aurait été envoyé chercher de l’aide à Sparte qui se trouve à plus de 220 km. D’après Héraclide du Pont, c’est Euclès qui aurait parcouru la distance entre Marathon et Athènes pour annoncer la victoire au péril de sa vie.

Marathon, une épreuve à part

Le marathon représente une distance reine dans l’univers de la course à pied. La durée nécessaire pour accomplir une telle distance et l’intensité d’effort à fournir durant cette épreuve peut épuiser l’intégralité des réserves de l’organisme en sucre. Le sucre étant le carburant principal de l’effort. L’épuisement du glycogène explique les difficultés que ressent le sportif à partir du 30e km.

En effet, après avoir parcouru une telle distance, le sportif peut craquer aux derniers kilomètres à tel point qu’il ne se sentira plus capable de mettre un pied devant l’autre. La magie de cette activité sportive de l’extrême est-elle qu’au départ d’une course, on peut savoir qui est le plus fort, mais difficile de prédire avec certitude qui va gagner.

Détails de l’entraînement au marathon

Pour réussir un marathon, il faut beaucoup de mentales et un entraînement très spécifique. S’entraîner au marathon doit être programmé plusieurs semaines à l’avance. La durée de l’entraînement varie selon le niveau actuel du coureur et son état de forme. Il faut en général prévoir entre 2 à 4 mois d’exercice physique avant de pouvoir attaquer les 42,195 km. L’athlète qui souhaite optimiser sa performance doit également prendre en compte plusieurs facteurs. Ainsi, le niveau de la vitesse maximale aérobie ou VMA est le principal facteur de performance du marathon. Plus la VMA est élevée, plus le sportif sera performant.