Quel type d’éclairage pour quel partie de l’habitat ?

Accomplir ses tâches dans le confort se fait avec l’éclairage LED qui arbore chaque luminaire suspendu et ornemental alors que profiter du rassemblement familial ou de la détente mérite une atmosphère conviviale qu’il procure. Mettre en lumière dans l’ensemble la salle de bain, en tant que zone humide, ce type d’éclairage constitue une solution économique mais surtout sécuritaire, une sécurité encore plus renforcée pour les escaliers. Dans tous les cas, le principe est de bien étudier l’effet recherché que ce soit pour l’éclairage général, fonctionnel ou celui d’ambiance.

Suspension ou lustre dans les zones d’activité, pour un environnement confortable et fonctionnel

Préparer, prendre le repas et échanger entre les membres de la famille se passent au cœur de la maison, particulièrement dans l’îlot de cuisine, cet endroit où même les enfants font leurs devoirs ; et comme toute zone de travail qui se respecte, il doit disposer d’un éclairage fonctionnel. À titre d’éclairage général, une suspension sert à éclairer l’espace central, après tout, il faut que l’aménagement de l’espace en accord avec un éclairage efficace soit bien pensé et surtout pratique. Voilà pourquoi, accroché au plafond avec des ampoules qui retombent, un luminaire suspendu disposant de lampes en nombre impair est plus attrayant tout en étant mémorable.

Quant au plan de travail, il est mieux avec un éclairage directionnel pour que la lumière soit devant en évitant les zones d’ombre lorsqu’il est derrière soi. Par ailleurs, les spots placés en dessous des meubles en hauteur ne manquent pas de créer une ambiance feutrée.

Bref, la règle générale veut que le succès d’un bon éclairage vienne du fait que l’espace possède une variété de sources lumineuses, le cas des montées d’escalier comme dans ce lien.

Une mixture de luminaires dans les zones de détente, pour une atmosphère chaleureuse

Si l’éclairage précis et souvent orienté est caractéristique de la cuisine, le salon qui est l’endroit où se détendre, ce véritable lieu de vie qui reflète le sens décoratif des propriétaires, a besoin de lumières qui mettent, en conséquence, en valeur la décoration intérieur. L’éclairage ponctuel a de ce fait, toute son importance, comme le lampadaire installée dans un angle qui offre une ambiance tamisée lorsqu’elle est dirigée vers le sol, le plafond ou aux murs. Elle peut être directe lorsqu’elle est placée à un coin lecture près du canapé ou du fauteuil, mais dans l’objectif de varier l’ambiance selon les moments de la journée, il vaut mieux installer une multitude de luminaires. Les suspensions en plein milieu de la pièce lui octroient une ambiance cosy, contrairement aux appliques, leur rôle est particulièrement la mise en avant des objets décoratifs. Cependant, en les mettant au coin, ils servent à illuminer les endroits moins éclairés.

Bref, l’idée pour éclairer une salle de séjour est de marier lumières froides et celles chaudes pour une harmonie reposante et à la fois chaleureuse.

Éclairage général, fonctionnel et d’ambiance dans la salle de bain, pour une combinaison d’efficacité à une invitation à la détente

Si la lumière peut effectivement être liée à un objet tendance grâce à l’éclairage décoratif, le but est de créer des reliefs au salon, il sert donc à mettre en avant certains éléments décoratifs ; dans la salle de bain au contraire, l’éclairage immersif et personnalisé fait également de l’effet. Tout en restant dans l’efficacité de l’éclairage, produire une ambiance aquatique apporte une touche d’originalité à cette pièce. Il ne faut pas tout de même oublier la complexité de l’emplacement des luminaires et le choix de l’éclairage par rapport aux réglementations spécifiques exigées par la mesure sécuritaire d’une salle d’eau. Un plafonnier, des spots encastrés dans le faux plafond, des appliques en saillie de type étanche, ou des réglettes au-dessus du lavabo si ce ne sont pas des appliques de miroir sont des solutions adaptées à l’éclairage général.

Le principe est d’en avoir un apaisant associé à d’autres sources efficaces et il est possible de décorer la pièce tout en lui donnant de l’ambiance avec des ampoules connectées, seulement, il est important de respecter son indice de protection ou IP.

Des appliques et des spots dans les escaliers, pour leur donner du charme

Quelle que soit la partie de l’habitat, différents types d’éclairage sont à travailler, particulièrement celui d’ambiance que l’atmosphère voulue soit contemporaine, théâtrale ou chaleureuse et les bandeaux, lampes à poser, fixes ou baladeuse contribuent à son effet. Éclairer son escalier consiste de ce fait à l’illuminer avec élégance et cet embellissement peut se faire de manière uniforme et claire avec les appliques le long des murs de la montée d’escalier.

Pour faciliter en revanche la visibilité aux pieds des marches, des appliques et spots encastrés entre quelques marches sont non seulement décoratifs, mais surtout pour la sécurité des usagers puisqu’ils ne débordent pas. Les bandes en LED garantissent aussi cette visibilité de la structure de l’escalier avec une possibilité de personnalisation selon la couleur souhaitée. Dans tous les cas, en voulant marier confort et économie, installer un détecteur de mouvement dans son escalier est une idée pour éteindre automatiquement la lumière ou l’allumer en cas de besoin.

Plan du site